Niko Tackian, quel lecteur êtes-vous ?

Niko-Tackian_QDP-2018_Laurent-Bouchard
Niko Tackian, Quais du Polar 2018 – Crédit photo : Laurent Bouchard

Il était une fois une groupie littéraire.

En 2007, elle a ouvert un blog.

Sans imaginer où ça la mènerait.
D’abord, à changer de métier, mais ça, c’est une autre histoire.

Ce blog – qui s’est d’abord appelé Les lectures de Caroline, puis Cinquième de couverture – lui a permis de rencontrer de merveilleuses personnes. Et surtout de partager avec enthousiasme sa passion pour les auteur·e·s et leur travail. Elle a alors décidé de lancer une rubrique, Le Potentiel livresque, où elle interviewait des auteur·e·s sur leurs habitudes de… lecteur·rice ! La première interview date de août 2007, la dernière de 2012.

Puis notre groupie littéraire s’est rangée, elle a arrêté de harceler les auteur·e·s français·es (on raconte que David Foenkinos tremble encore dès qu’il entend prononcer son nom…) et elle s’est concentrée sur son nouveau métier.

Mais récemment elle est retournée à des salons du livre. Les Quais du Polar à Lyon début avril, Saint-Maur-en-Poche fin juin… et là, le virus la reprend, ça la titille : elle est toujours autant intimidée par les auteur·e·s, elle rougit, elle bafouille, elle ne sait quoi leur dire… mais elle a toujours autant envie de leur donner la parole ! Alors… c’est reparti ! Je reprends mes interviews pour mon plus grand plaisir. Et le vôtre, j’espère !

Et je commence par un des mes nouveaux·elles auteur·e·s chouchous, Niko Tackian. Niko est tatoué. Niko est bélier. Niko a un chat. Mais surtout Niko Tackian écrit beaucoup : des BD, des scénarios (notamment ceux de la série Alex Hugo pour France 2) mais aussi de très très bons polars et thrillers.

Mon préféré, c’est La nuit n’est jamais complète (disponible chez Pocket) : l’histoire d’un père et d’une fille perdus dans un désert (mais c’est tellement plus que ça). Il a également créé le personnage fascinant qu’est le commandant de police Tomar Khan. Vous pouvez faire sa connaissance dans le premier tome de sa série, Toxique (disponible au Livre de Poche), puis faire plus ample connaissance dans le second, Fantazmë, sorti en début d’année chez Calmann-Lévy.

Alors que nous ayez déjà lu Niko Tackian ou pas (encore), je vous invite aujourd’hui à découvrir quel lecteur il est !


Êtes-vous un gros lecteur ?

Et bien en réalité pas du tout. Enfin, disons que je lis très peu de romans (fiction), maximum 5 ou 6 par an. En fait la raison est assez simple, étant scénariste, je passe mes journées à lire ou écrire des textes (donc les relire) et j’avoue que pour moi, la lecture devient progressivement une fatigue visuelle dont je m’éloigne lors de mon temps libre au profit d’autres sources d’histoire. La seconde raison est que, lorsque j’écris un roman, la lecture me parasite, car je suis très perméable au style des auteurs que j’adore. Du coup, je me retrouve à écrire des chapitres « à la manière de » et ça m’agace. Étant donné que l’écriture d’un livre me prend dans les six mois, ça coupe déjà une bonne partie de l’année. Par contre, pour préparer mes romans, je peux lire de nombreux livres pointus sur le sujet qui m’intéresse. Mais ce n’est pas de la lecture détente, c’est plus de la documentation. Du coup, ceux-là, je les dévore à toute vitesse.

Comment choisissez-vous vos lectures ?

Principalement sur les conseils d’amis. Comme j’en lis peu, j’essaie de ne pas me tromper. Et j’avoue que si je n’accroche pas dans les 50 premières pages, je laisse tomber.

Comment lisez-vous ?

Je lis généralement dans mon lit avant de m’endormir. Ce qui n’est sans doute pas le bon moment, car la fatigue n’est pas une excellente alliée de la lecture.

Avez-vous un auteur ou un livre culte ?

J’ai deux auteurs cultes… Stephen King dont je vénère l’accessibilité, le style incroyablement efficace et la palette technique très variée. Il peut tout autant faire peur, émouvoir, et vous faire rire dans le même chapitre. Et puis c’est un écrivain populaire qui se contente de raconter des histoires sans chercher à prouver quoi que ce soit. Un mec simple en quelque sorte. Je me reconnais bien dans cette image de romancier accessible à toutes et tous.
Le second, plus pointu, c’est P.K. Dick. Un auteur d’anticipation qui était aussi un visionnaire et dont les idées ne cessent d’alimenter l’imaginaire collectif de générations de créateurs. Il était très tourné vers la psychologie qu’il mélangeait avec un sens incroyablement vif de la narration. Chacun de ses romans comporte 25 idées originales qui pourraient à elles seules faire le cœur d’un roman. Un génie.

Quel est votre dernier coup de cœur ?

Le dernier roman m’ayant réellement marqué c’est Duma Key de King. Il a écrit ce roman après son accident de la route et on y sent plus que dans les autres le lien très fort qui existe entre un romancier et son œuvre. Ce livre suinte la peur, la douleur, la colère et la fatalité qui l’ont accablé lorsqu’il était à l’hôpital et après. En le lisant, j’ai eu l’impression d’avoir une discussion intime avec lui, ce qui est en réalité toujours le cas lorsque vous lisez un roman écrit avec sincérité. Nous inscrivons des messages dans des bouteilles que nous jetons à la mer…

img_8806
Il y a toujours un rêve qui veille…

7 commentaires sur “Niko Tackian, quel lecteur êtes-vous ?

Ajouter un commentaire

  1. Aaaaah! J’avais oublié comme j’adorais lire cette rubrique! ❤ (Ton intro est whaou! by the way) (Et j'ai "Toxique" et "Quelque part avant l'enfer" dans ma PAL depuis QDP. Y a plus qu'à! ^_^ )

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :